FONCTIONNEMENT

Le pied est la représentation miniaturisée du corps humain. Il contient de nombreuses terminaisons nerveuses actives. Chaque zone "réflexe" du pied correspond à une région du corps, à un tissu ou à un organe.

La réflexologie plantaire est une technique qui permet de soulager les douleurs et de rétablir les déséquilibres du corps en exerçant des pressions manuelles sur l’une ou l’autre des zones "réflexes" du pied. Par cette action, le praticien agit sur la région du corps ciblée en activant les terminaisons nerveuses correspondantes.

Ce système ostéo-articulaire organisé fonctionne grâce à un ensemble de muscles, de ligaments et de nerfs qui maintiennent en équilibre la masse totale du corps. En cas de dysfonctionnement, la boucle réflexe envoie des signaux au système nerveux central qui renvoie en retour des signaux aux organes et aux glandes.

Une pression spécifique sur les zones réflexes touchées permet d’agir à distance sur les organes en déséquilibre (ou encrassés) et ainsi de redynamiser leur fonctionnement.

LES BIENFAITS
DE LA RÉFLEXOLOGIE

La réflexologie procure dans un premier temps un état de bien être total et profond.
Elle permet d’agir sur de nombreux troubles (aigus, chroniques, fonctionnels, …) tels que :

  • Les perturbations digestives : constipation, ballonnement, reflux, indigestion, brûlure d’estomac…
  • Les troubles ORL : toux, asthme, sinusite…
  • Les tensions musculaires et nerveuses : mal de dos, sciatique, lombalgie…
  • La gestion du stress, les troubles du sommeil, la fatigue…
  • Les troubles chez la femme : migraine, jambes lourdes, syndrome prémenstruel, ménopause, dysménorrhée…
  • Les troubles chez le bébé et l’enfant : rhume, poussée dentaire, otite, insomnie…
  • Les troubles chez l’adolescent : déséquilibre hormonal, acné…

  • CONTRE-INDICATIONS

    La réflexologie peut être bénéfique pour traiter de nombreux troubles et pathologies. Cependant, on observe quelques réserves ou contre-indications : Troubles cardio-vasculaires, phlébite, grossesse à risque, entorse récente et eczéma, mycose, plaie sur le pied… En cas de doute, demander l'avis auprès de votre médecin traitant.
    Informations à prendre en compte :
  • La réflexologie ne se substitue en aucun cas à un traitement médical ou à un protocole thérapeutique déjà en cours.
  • Le réflexologue ne pose aucun diagnostic médical et ne propose aucun traitement médical.

  •  

    À QUI S'ADRESSE LA RÉFLEXOLOGIE ?

    La réflexologie s’adresse à tous ! Nourrisson, jeunes, actifs et personnes âgées quel que soit leur âge. Chaque séance est individualisée et donne lieu à des échanges permettant d’adapter les stimulations (durée et pression) en fonction de l’âge, de l’état de santé et de la forme du moment ou de la fatigue de chacun.

     


     

    UN PEU D’HISTOIRE

     

    La trace la plus ancienne de pratique apparentée à la Réflexologie nous vient d'Egypte et remonte à 2330 av JC. Un pictogramme retrouvé à Sakkarah, dans le tombeau d'Ankhmahor un pharaon médecin. La réflexologie plantaire s’est alors construite et développée au fil des siècles. Les connaissances et les techniques se rapportant à cette très ancienne thérapie varient selon les continents et les pays.

    Cependant, c’est en Chine et spécifiquement grâce à la médecine traditionnelle chinoise que cette technique ancestrale a connu son véritable essor et que ses fondements ont été construits.

    En occident, à la fin du XIXème siècle, l’émergence des neurosciences donnent lieu aux prémices de la réflexologie. Au début du XXème siècle, le Docteur William Fitzgerald (ORL américain) s’intéresse à cette technique. Ses recherches et ses découvertes sur la thérapie des zones font de lui le véritable précurseur de la réflexologie plantaire moderne.

    La réflexologie plantaire telle que nous la connaissons aujourd’hui a par la suite été principalement développée par Eunice Ingham, kinésithérapeute américaine. Celle-ci a publié de nombreux ouvrages sur cette thérapie et à été pendant près de 40 ans praticienne et enseignante de réflexologie. Elle a développé sa propre méthode et l’a testée sur un grand nombre de ses patients. C’est en remarquant les résultats bénéfiques qu’elle obtenait sur ses patients qu’elle décida de présenter cette technique à ses collègues, vulgarisant ainsi sa méthode.